Langues:
Rejoignez-nous sur :
Se connecter S'inscrire Nous contacter Qui sommes-nous ? Nos mécènes
Accueil Les actualités LA COTE D’IVOIRE PREMIER PRODUCTEUR MONDIAL D’ANACARDE

LA COTE D’IVOIRE PREMIER PRODUCTEUR MONDIAL D’ANACARDE

Mer. 03 mai 2017

Fruit de l’anacardier, la noix de cajou ou anacarde n’a qu’un seul produit, l’amande qui, grillée et salée, concurrence la cacahuète dans les apéritifs. En revanche, il est difficile d’obtenir du produit une huile comestible.

 

Cette production est très répandue en Afrique, et plus particulièrement dans l’Ouest africain.

 

Cet arbre originaire du Brésil entraine une production mondiale de près de 3 millions de tonnes, en baisse par rapport au record de 5 Mt.

 

En 2016, la Côte d’Ivoire a pris la première place avec 725 000 t, soit 25 % du marché, et ambitionne 1 Mt d’ici 2020

 

Pour atteindre cet objectif, le pays prévoit la construction d'une école-usine, en partenariat avec le Vietnam. Cela devrait permettre d’accroître le faible niveau de transformation locale de la noix de cajou, situé à 6%.

 

Longtemps premier avec plus d’un million de tonnes, le Vietnam n’a produit que 325 000 t.

 

L’Inde reste deuxième avec environ 700 000 tonnes.

 

En 2015, les principaux consommateurs sont les Etats-Unis avec 150.000 t, l'Union européenne avec 110.000 t, l'Inde avec 200.000 t, la Chine avec 50.000 t, les Emirats Arabes Unis avec 15.000 t et l'Australie avec 15.000 t.

 

La Banque africaine de développement (BAfD) s’est dernièrement engagée pour la culture et la transformation de la filière en accordant au Burkina Faso un prêt de 3 M€ et un don de 1,3 M€.

 

Cette intervention a pour objectif de développer la culture du produit dans le bassin de la Comoé, et d’améliorer les revenus des plantations, tout en prenant soin d’éviter les effets collatéraux de la déforestation.,

Partagez avec vos amis :