Langues:
Rejoignez-nous sur :
Se connecter S'inscrire Nous contacter Qui sommes-nous ? Nos mécènes
Accueil Les actualités LE CONGO BRAZZAVILLE PREMIER PRODUCTEUR AFRICAIN DE POTASSE

LE CONGO BRAZZAVILLE PREMIER PRODUCTEUR AFRICAIN DE POTASSE

Jeu. 27 avril 2017

La potasse est un minerai avec deux noms : la sylvinite, ou les sels bruts.

 

Extraite des eaux de la mer, la potasse est le résidu de l’évaporation d’océans disparus depuis plusieurs centaines de millions d’années. Le minerai de potasse est ainsi constitué d’une majorité de chlorure de sodium (NaCl), c’est-à-dire du sel, ainsi que du chlorure de potassium (KCl).

 

A base de chlorure de potassium la potasse est utilisée pour la fabrication des principaux dérivés potassiques ainsi que dans l'industrie des engrais. A la différence des autres fertilisants, la potasse peut être utilisée par les cultivateurs sans grande manipulation.

 

Les gisements de potasse sont peu nombreux, mais souvent activement exploités, dans le monde. En recul au cours des dix dernières années, la production mondiale a augmenté d’un peu moins de 40 Mt en 2014 à un peu plus de 50 en 2015 et 56 en 2016. Les plus importants producteurs étaient : le Canada avec près de 30 % de la production mondiale, la Russie un peu moins de 20 %, la Biélorussie un peu plus de 16 %, la Chine plus de 10 %, l’Allemagne près de 8 %), Israël un peu moins de 5 %, la Jordanie un peu plus de 3 %)...

 

La France, avec les Potasses d’Alsace, l'était encore avant 1990. La potasse, en particulier la sylvinite a été exploitée intensivement en Alsace, dans les environs de Mulhouse, de 1904 à la fin du XXème siècle.

 

Le caractère oligopolistique du marché des engrais rend ce marché atypique dans le monde des commodités.

 

La société canadienne, la PotashCorp of Saskatchewan est le plus important exportateur mondial de potasse.

 

Jusqu'en 2013, deux cartels contrôlaient presque 70 % de la production mondiale de potasse, le cartel canadien Canpotex et le cartel russe-biélorusse appelé la « Compagnie des Potasses de Biélorussie » (CPB), résultat des accords entre Belaruskali et Uralkali. En juillet 2013, face à la chute des cours, Uralkali a dénoncé ces accords et a mis fin au cartel CPB, ce qui a provoqué la chute des cours de bourse des entreprises du secteur.

 

Le cartel canadien assurait l'approvisionnement de l'Amérique du Nord, et CPB l'Europe, la Chine et plus généralement l'Asie.

 

La demande d’engrais est dopée par :

-       La croissance des BRIC qui a entrainé une forte croissance du niveau de vie et la consommation alimentaire

-       Le fort développement des biocarburants

-       La forte croissance démographique, principalement en Afrique.

 

La potasse est indispensable pour la fabrication d’engrais et pour la production agricole. Pour nourrir la population en forte croissance, l’agriculture doit accroître ses rendements et la productivité des sols s. Cela passe notamment par l’utilisation de fertilisants dont la potasse, d’autant que les quantités utilisées sont aujourd’hui sont nettement inférieures aux normes.

 

C’est dans ce contexte que le gouvernement de Brazzaville a accordé, il y a une semaine, au groupe australien Elemental Minerals un permis d’exploitation du site de Dougou sur les sels de potasse et sels connexes. Avec un investissement estimé à 4 Md$ sur 20 ans, la filiale du groupe, Sintoukola Sa, vise l’objectif de 6 % du marché mondial. Cela ferait du Congo Brazza le premier producteur africain de potasse.

Partagez avec vos amis :